Conseils pour l’élevage de poules en ville

Depuis plusieurs années les poules colonisent les villes grâce à leur condition d’animal de compagnie productif, sont nombreux les bénéfices qu’elles peuvent nous apporter en leur dédiant simplement 10-15 minutes par jour en suivant bien sûr des règles saines et naturelles.

Bénéfices de l’élevage domestique de poules

Pour ceux qui s’inquiètent de savoir ce qu’ils mangent, ils pourront profiter d’œufs frais avec plus de vitamines et de graisses Omega-3 et contrairement aux autres beaucoup moins de cholestérol et de graisses saturées.

Pour ceux qui ont un jardin potager ou verger, les poules sont nos alliés pour éliminer tous les insectes et les vers en creusant ce qui permet à la fois de remuer et aérer la terre. Par ailleurs, elles recyclent les restes de nourriture et de récolte en les préparant pour le compost avec ses excréments (en effet la fiente est l’engrais le plus complet). attention toute fois de ne pas les laisser roder vers le composteur, les poules sont friandes de lombrics.

De quoi aurez-vous besoin pour avoir vos propres poules?

1º Calculer le numéro de poules à maintenir. Il faut tenir en compte l’espace dont vous disposez et le nombre d’œufs à consommer (une poule pond entre 210-230 œufs par an, donc pour une famille 3 ou 4 poules seront suffisantes)

2º Logement approprié. Un poulailler doit toujours être équipé de :

  • Pondoir ou nid. Endroit pour pondre les œufs qui sera rembourrer de paille et un nid suffira pour 4 volailles.
  • Perchoirs. Disposés à la même hauteur pour éviter que les poules se disputent pour la place la plus élevée puis éviter de se salir.
  • Parc. Les poules ont besoin de 14 heures de lumière par jour de façon continue pour bien pondre, donc si elles ne peuvent pas sortir de l’enclos il faudra leur installer un endroit pour s’ébattre et faire un peu d’exercice. Il est nécessaire 1m2 par poule et mettre au sol un matériel absorbant comme de la paille pour éviter l’humidité, qui pourra s’utiliser plus tard comme compost.
  • Extras. Autres petits « luxes » qui leur rendra la vie plus facile, est un bac à sable pour se baigner ou des pierres salées comme complément minéral dans le cas où elles ne peuvent pas picorer le sol librement.

3º Une alimentation variée. 120 gr par jour de céréales (blé et maïs), son, pain sec ramolli qui se complètera avec les insectes et vers picorés.

Détails à ne pas oublier

Au moment de placer le poulailler il faut tenir en compte son orientation au sud pour que les poules reçoivent plus de lumière et puissent pondre plus d’œufs.

Il faut être constant au moment de ramasser les œufs, une fois dans la matinée et une autre fois dans la soirée pour éviter que d’autres poules les cassent.

En été les visites au poulailler seront plus fréquentes pour les préserver de la chaleur, au contraire que pendant l’hiver où la production diminuera.

Pour finir, une astuce pour obtenir une meilleure convivialité et éviter des problèmes est de partager les œufs bien frais et savoureux avec vos voisins.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *